Stratégie d'investissement de mon épargne

Voici dans les grandes lignes ce que je compte faire des plus de 400€ par mois que je vais épargner sur mon salaire de 1600€ net (je rappelle que je suis le seul salaire de ma famille : nous sommes 4 : ma femme, deux enfants de 5 et 7 ans et moi).


Gestion de ma capacité d'épargne
Si vous doutez qu'il soit possible d'épargner plus de 400€ par mois en gagnant moins de 2000€ en tout et pour tout pour 4 personnes, je vous invite à aller lire comment je fais sur l'article "augmenter sa capacité d'épargne maximale : une astuce".

De l'épargne de précaution (socle indispensable), à l'épargne investissement (pour le futur) :

  1. Pour commencer, l'urgence c'est clairement de me faire une épargne de précaution. Actuellement celle-ci n'est que de 400€ environs.
    Mon but premier est d'avoir 3 mois de dépenses d'avance (je part sur 1200€ de dépenses par mois, ce qui nous fait 3600€ d'épargne de précaution à monter au plus vite).

  2. Une fois ce seuil atteint, je vais commencer à diversifier. Je continuerais à faire progresser mon épargne de précaution pour atteindre 6 mois de dépenses (7200€), mais dans le même temps je vais commencer à monter une épargne projet.
    Concrètement il s'agira d'une épargne temporaire qui aura pour vocation d'être utilisée à terme.
    Les projets seront variés : vacances, remplacement ou réparation de l'électroménager ou de la voiture, décoration de l'appartement... Bref, le but est de faire en sorte que l'épargne de précaution reste une "épargne de la dernière chance", si je n'ai vraiment plus le choix. Dans l'idéal je n'aurais jamais à piocher dedans une fois que l'épargne projet sera bien montée.

    Dans le même temps, je mettrais en place une épargne d'investissement. Le but de cette épargne sera d'être investie pour qu'elle me rapporte de l'argent. J'ai déjà un petit investissement en crowdfunding, que j'ai un peu laissé tomber le temps de me faire mon épargne de précaution. J'avais investi un peu moins de 200€ dedans. Je réinvesti 100% des revenus dans le crowdfunding, ce qui fait que je peux prêter 20€ à une nouvelle entreprise tous les deux ou trois mois (en augmentation, vu que plus ça va et plus je gagne).
    Je compte aussi investir en bourse et peut être dans l'immobilier (mais c'est pas pour tout de suite...).
  3. Une fois que l'épargne de précaution sera à 6 mois de dépenses, j'arrêterais de mettre de l'argent dessus (sauf pour compenser l'inflation). La somme allouée à la base pour ça sera donc redistribuée dans l'épargne projet et l'épargne investissement.

Maintenant en pratique comment ça va se passer ?

Ça se gère comment une épargne ?
Dans l'immédiat 100% de mon épargne va dans mon fond de secours (épargne de précaution). Si tout se passe bien, il me faudra un peu plus de 9 mois pour arriver à mon but de 3600€.
C'est bien sûr dans le meilleur des cas... Vu l'âge de mon électroménager ça serait étonnant que rien ne me lâche d'ici là. Idem pour la voiture que je vais sûrement changer (un gros diesel n'est plus adapté maintenant que je travaille à 2 km de chez moi, mais j'attends d'être sûr de rester dans cette entreprise avant de la mettre en vente).
De même, nous sommes invités à un mariage dans trois semaines (prévenus il y a deux jours...). Ma femme n'ayant "rien à se mettre" (comme toutes les femmes qui ont une armoire qui déborde 😆), nous avons mis environs 220€ pour sa tenue complète. Il reste encore la mise en beauté (oui, elle est fan de Christina....). Ça fait donc ça en moins comme épargne le mois prochain, je ne peux décemment pas piocher dans notre reste à vivre qui est déjà faiblard.

Pour la voiture j'espère pouvoir faire une opération blanche en rachetant une nouvelle voiture moins chère que le prix de vente de mon actuelle, carte grise incluse.
Et j'ai toujours 112€ de crédit par mois à payer. Je verrais si je peux rembourser au moins en partie par anticipation ou si je le laisse courir jusqu'à la fin. Ce crédit voiture une fois soldé, la sommes de 112€ sera réparties entre l'épargne (un peu), et une hausse de notre niveau de vie (une grosse part).

Pour l'instant les fonds sont placés sur un livret A. J'attends d'avoir 1000€ de côté pour ouvrir un LEP (Livret d'Épargne Populaire) auquel j'ai droit. Ça rapporte un peu plus d'intérêts (1,25% en 2019 au lieu de 0,75% pour le livret A), même si ça reste en-dessous du niveau de l'inflation.
Autre avantage : le plafond du LEP est quasiment celui dont j'ai besoin pour mon épargne de précaution à 6 mois de dépenses (le plafond est à 7700€, mon besoin à 7200€).

Ce qui fait que mon livret A me servirait ensuite à accueillir mon épargne projet... Mais clairement ça me fait mal au cœur de laisser une grosse somme d'argent (je parle de plus de 10 000€) sur un support qui ne rapporte rien du tout ou presque.
Je verrais donc si à la place je ne vais pas ouvrir une assurance-vie ou au chose (il faut que j'étudie la question, ça tombe bien car j'ai le temps).

Et pour l'épargne investissement ?

À priori ça sera une assurance-vie avec une grosse partie investies en actions ou en trackers. A moins que j'ouvre un compte titre ou un PEA. Je dois encore étudier tout ça (ce que je suis en train de faire).

Est-ce que je compte devenir propriétaire un jour ?

Mon rêve : une maison à moi !
Clairement, oui. Mais je n'ai pas envie de me précipiter. J'ai tellement peur de ne plus pouvoir mettre autant de côté si j'achète... Avec le montant de mon loyer actuel (entre 260 et 290€ par mois, en HLM), je n'aurais pas grand chose. Ce qui veut dire que je serais obligé de rogner sur ma capacité d'épargne pour avoir un logement correct.

Dans l'idéal j'aimerais beaucoup acheter un immeuble, vivre dans un des appartements et louer le reste. Mais ma femme n'a pas envie de vivre en appartement si on achète. L'idéal serait donc un immeuble horizontal, c'est à dire un lot de maisons sur le même terrain. Pas évident à trouver, surtout avec un budget réduit.

Et vous ? Vous arrive-t'il de tirer des plans sur la comète avec votre argent ? Je sais que de mon côté rien que monter une épargne de précaution c'est compliqué, il y a toujours un imprévu qui arrive et qui démolie les efforts accomplis.
Mais si je me met sur la bonne lancée, au moins j'ai une chance de réussir. En visant une épargne de précaution + une épargne projet + une épargne d'investissement je me dis que je peux réussir en le voulant vraiment.

J'ai déjà accompli pas mal en augmentant mon salaire de 400€ net par mois pour le même nombre d'heures qu'avant (il m'a fallut démissionner et faire de l'intérim pendant trois ans pour y arriver). Mais je ne compte pas m'arrêter là. Si le salaire ne peux plus vraiment monter (à moins de passer chef ou second, ce qui signifierait plus d'heures et un taux horaire plus faible qu'actuellement...), je compte essayer de me faire des rentrées d'argents alternatives. Si possible des revenus passifs, car le nombre d'heures par jour n'est pas extensible.

Commentaires

  1. Bravo pour cet effort d'épargne ! Epargner 20% de son salaire c'est énorme, surtout que vous êtes à 4. Je n'ai pas acheté de résidence principale pour les mêmes raisons que toi, je trouve que lorsqu'on souhaite investir (immobilier ou Bourse), l'idéal est de rester locataire le plus longtemps possible. Mais je comprends qu'avec une famille, c'est la stabilité qui prime.

    RépondreSupprimer
  2. (note à moi-même : ne plus répondre à un message depuis mon smartphone... sous peine de devoir le ré-écrire plus tard depuis le PC ^^).

    C'est clairement pas évident, mais quand la raison l'emporte, que faire ? Si avant en dépensant plus de façon obligatoire et en gagnant moins j'y arrivais, pourquoi maintenant je ne le pourrais pas ?

    Après être propriétaire c'est une sorte de rêve de gosse... Mais finalement, je pourrais très bien être propriétaire tout en continuant de louer ma résidence principale ;-)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma stratégie d'investissement boursier

Mes premiers investissements