EDF me rembourse 68 euros : économies d'électricité

EDF me rembourse un trop perçu !

Je viens de recevoir ma facture de régularisation EDF. Ils vont me rembourser 68,35€ de trop-perçu.

Je suis mensualisé, ce qui veut dire que pendant l'année j'ai donné trop d'argent pour mon électricité.

Il y a encore quelques mois je payais 41€ par mois à EDF. Pendant mes problèmes d'argent j'ai appelé le service client pour savoir s'il était possible de décaler le prélèvement de quelques jours (il tombait 2 jours avant ma paye d'intérimaire).

Ce jour là, non seulement j'ai pu faire le décalage, mais en plus le conseiller au bout du fil m'a proposé de diminuer ma mensualité à 28€ au lieu de 41€.

Je précise que nous sommes chauffés au gaz (chauffage commun), pour l'électricité nous n'avons que l'électroménager (four, bouilloire électrique, micro-ondes et frigo-congélateur) et la lumière à payer. D'où le montant très faible.

Je n'ai pas mis longtemps à comprendre pourquoi d'un coup je pouvais payer moins : j'ai simplement débranché un vieux congélateur qu'on nous avait donné.

Il y a quelques années nous cherchions à acheter un congélateur. L'idée était de pouvoir profiter des grosses promotions en stockant, surtout la viande.

Quelqu'un de la famille voulait se débarrasser d'un vieux congélateur en état de marche, et nous l'a donc proposé gratuitement.

Le fait est que nous n'avons jamais vraiment rempli ce congélateur. Nous nous sommes rendus compte que finalement le mini congélateur au-dessus de notre frigo était largement suffisant pour notre usage.

On s'est même mis à acheter en plus grosse quantité histoire d'avoir quelques chose à mettre dans le gros congélateur... Donc au lieu de nous gagner de l'argent, au final on en dépensait plus qu'avant !

Et un jour je suis allé sur le site d'EDF et j'ai comparé les factures avant et après le congélateur.

Celui-ci étant un vieux modèle, il nous coûtait environs 10€ d'électricité par mois à lui tout seul !

Soit plus d'1/4 de notre consommation ; et vu qu'une bonne partie représente l'abonnement, en fait il représentait presque la moitié de notre consommation totale d'électricité.

Ce jour là je suis allé voir dans le congélateur, j'ai transféré le peut qu'il y avait dans celui du frigo (qui est pourtant tout petit) et j'ai débranché la machine.

Finalement, en y réfléchissant bien, nous avions un congélateur uniquement pour faire "comme tout le monde". Nous n'en avions pas du tout l'utilité. J'ai donc payé des centaines d'euros pour rien du tout...

Le couple réfrigérateur et congélateur est un duo très énergivore. Car ces machines fonctionnent 24h/24, tous les jours. Se passer du moins utile (le congélateur), peut vous faire économiser un peu si vous avez des difficultés financières.

Et si ce n'est pas possible, il se pourrait bien qu'acheter un modèle plus récent (même en occasion !) pourrait au final vous faire faire de sacrées économies... Inutile de viser un de classe A+++, il a été prouvé que vu le surcoût ce genre d'électroménager n'est quasiment jamais rentable. Mais déjà un classe A+, bien plus accessible, sera très bien.
Attention toutefois avec les classes A : il s'agit désormais des plus énergivores. Avez-vous déjà vu un appareil classé de B à G en magasin ? Ça n'existe tout simplement plus.

Vous avez déjà vu un appareil classé de B à G en magasin ?

Il faut toutefois relativiser : un appareil classé A (donc le moins économe disponible actuellement), sera bien moins énergivore que votre vieux tracassin qui date d'il y a 25 ans ! (voir plus, on construisait du solide à l'époque...).

Commentaires

  1. Il y a tellement de dépenses que l'on fait pour faire comme tout le monde, qu'on ne s'en rend même plus compte. Faire attention à ce genre de petites dépenses change tout. Ce sont des sommes qui s'accumulent au fil du temps et qui, dépensées de manière intelligente, peuvent faire une vraie différence. Bravo pour cette prise de conscience !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma stratégie d'investissement boursier

Stratégie d'investissement de mon épargne

Mes premiers investissements