Ma stratégie d'investissement boursier


Débutant complet en bourse, je vous dévoile ma stratégie très simple pour choisir mes actions et gérer mon portefeuille boursier.


Début d'une stratégie.
Image par Gerd Altmann de Pixabay


Le mois dernier j'ai ouvert un compte-titre ordinaire (CTO), et je suis depuis propriétaire de 3 actions.

Déjà, je pense que je vous dois la vérité : je n'y connais à peu prêt rien du tout à la bourse.

Certes je m'y connais déjà un peu plus qu'il y a quelques mois, avant que je m'y intéresse vraiment.
Je pense m'y connaitre mieux que 90% des gens que je connais bien (parce que pour la plupart ils n'y connaissent rien du tout, donc c'est pas dur).
Mais en vrai je n'y connais vraiment pas grand chose et j'en ai conscience.

Au niveau scolaire j'ai un BAC (STT Commerce, il a changé de nom aujourd'hui). J'ai aussi un CAP boucher que j'ai obtenu après mon BAC (c'est lui qui me fait vivre aujourd'hui).

À l'école j'étais nul en math. L'année du BAC j'ai eu en général entre 0 et 2/20 aux devoirs de mathématiques. SAUF celui sur les probabilités. Sur celui-là j'ai eu 17/20. La prof à crue que j'avais triché, donc j'ai du en refaire un autre en étant tout seul et j'ai eu 19/20 😅 (un des meilleurs jour de lycée de ma vie, assurément).
Coup de bol extrême, le sujet principal le jour du BAC : les probas 😆
J'ai donc eu 14/20 le jour du BAC en ayant navigué toute l'année aux alentours de 1/20 ^^.

Moi le jour du BAC de math
Image par PIRO4D de Pixabay

Bref, tout ça pour dire que les chiffres et moi on est pas spécialement copains, SAUF quand il s'agit de quelque chose de réel. L'argent OK ; connaitre la valeur de x si ab²=y-x... là par contre je ne comprend plus rien.

J'ai fait un tout petit peu de gestion au lycée. Trois fois rien, mais en gros je comprend comment fonctionne un bilan comptable (s'il n'est pas trop long).

Voilà, je ne suis donc pas un expert, et si ça se trouve je vais me planter gravement en bourse. Peut-être que dans 20 ans j'aurais perdu de l'argent, je n'en sais rien.
Donc ne copiez pas mon portefeuille en imaginant qu'il est génial : je n'en sais rien !!!

Ce que je sais c'est que l'argent que j'ai mis dessus, je n'en ai pas spécialement besoin. Si je le perd je ne serais pas très content, certes, mais ça ne sera pas catastrophique non plus.

Pour résumer : Je suis un débutant en bourse !

Maintenant que tout est clair (et je j'ai pu me remémorer ce fameux jour où j'ai du refaire le contrôle de math sur les probas 😊), voici en gros comment je compte gérer mon CTO (en sachant que comme je suis débutant, je me laisse le droit de changer d'avis) :
  • Investir régulièrement, même si c'est des petites sommes. De toute façon je n'ai pas de gros capital et mon investissement vient à 100% de ce que je peux épargner chaque mois.
  • Ne pas retirer d'argent du CTO, réinvestir les dividendes pour profiter au maximum de l'effet boule de neige des intérêts composés.
  • Choisir de préférence des actions "à la main", mais je pense aussi ajouter quelques trackers (ETF).
  • Portefeuille 100% actions (et ETF donc). Je me fiche de la volatilité, et je vous explique pourquoi plus bas.
  • Pas de trading, stratégie "buy & hold". Je ne pense pas être plus intelligent que des investisseurs professionnels, je n'ai donc pas du tout envie d'être en confrontation directe avec eux.
  • Le moins de transactions possibles, pour limiter les frais au maximum.
  • Y passer le moins de temps possible une fois les entreprises choisies. En gros j'accepte de passer un peu de temps à choisir mes actions, mais une fois que j'aurais suffisamment de lignes (à voir), ça ne sera que du renforcement.
  • Révision totale du portefeuille tous les 6 mois ou un an : vérifier que les entreprises que je possède sont toujours aussi bien et si elles vont le rester (selon moi). Si ça n'est pas le cas je passerais donc un peu de temps pour en choisir une nouvelle à la place d'une ancienne.
Donc une stratégie relativement passive. Sûrement moins que si je me contentais d'acheter tous les mois un tracker, mais le but c'est que ça soit aussi plus rentable pour pas trop d'embêtements non plus.

Maintenant il me reste à vous dire comment je choisis mes actions.

Alors là attention, c'est du très haut niveau ! Digne d'un trader avec 40 ans d'expérience !

Bien sûr je rigole, avec mon maigre bagage technique et mon aversion pour les chiffres, je ne vais pas aller me taper 50 bilans comptables par jour pour trouver la perle rare ! D'ailleurs dans l'immédiat je ne vais même pas voir du tout les bilans comptables, même si je compte ajouter ça dans le futur (je suis encore en formation, faut pas aller trop vite non plus !).
  1. Je choisi un indice. Donc soit le CAC40, soit le S&P500. Juste pour me limiter. Clairement le CAC40 est naturellement ultra limité de base, mais en rajoutant le S&P500 ça nous fait tout de même 540 entreprises à évaluer. C'est du boulot même avec ma méthode qui est très rapide.
    J'ai choisi ces deux indices car c'est ceux dont on parle le plus. Il s'agit de grosses entreprises, dont le risque de faillite me semble plus faible qu'une entreprise plus petites (à priori en tout cas...).
  2. J'affiche la liste des actions de l'indice par ordre alphabétique (faut bien choisir une façon de procéder...).
  3. J'affiche la courbe au plus long terme possible.
  4. Je ne garde que les entreprises avec une courbe qui globalement pointe vers le ciel. Et ceci régulièrement (si du jour au lendemain l'action passe de 5€ à 200€ je ne garde pas).
  5. Je limite en ne gardant que celles qui ont connues la crise de 2008 (donc 11 ans de cotation minimum).
  6. J'écume encore en ne gardant que celle qui ont retrouvé leur niveau pré-2008 rapidement.
  7. Avant-dernier filtre : je ne garde que des entreprises dont les valeurs morales me conviennent et dont je comprend un minimum l'activité. Souvent une recherche Qwant (que je préfère à Google...) s'impose ici.
  8. Dernier filtre : le prix. Ben oui, forcément. J'ai trouvé des actions à 1600 ou même 3000$ pièce, donc là comment dire... Je me limite aux actions à 250€ environs maximum. Et encore je prévois pour quand j'aurais remonté mon épargne de précautions, parce que pour l'instant je vise des actions à moins de 100€ pièce.
Le genre de courbe que je recherche...
Image par Gerd Altmann de Pixabay

Ma méthode a l'avantage d'être simple et relativement rapide à mettre en place (quelques secondes à quelques minutes maximum par entreprise). En choisissant des actions dont la valeur augmentent régulièrement depuis longtemps, je mise en fait sur les premiers de la classe.
Je pense que les chances que leur valeur continue d'augmenter avec le temps est très forte. Bien plus forte en tout cas que de "miser" sur une action en baisse continue depuis longtemps.

Pourquoi un portefeuille 100% actions et ETF ?

Le risque ne m'effraie pas
Image par Gino Crescoli de Pixabay

Lorsque j'ai commencé à m'intéresser à la bourse, j'ai rapidement été séduit par le portefeuille permanent présenté sur le site plus-riche.com (site que j'adore, le propriétaire ne semblant pas vouloir vendre du vent mais vraiment apprendre la bourse aux gens).
La promesse de limiter la volatilité pour un rendement très bon, c'est tentant.

Et puis je me suis souvenu d'une chose : j'ai une excellente résistance au stress financier, et voir mon argent fondre rapidement ne m’effraie pas.

Comment est-ce que je peux savoir ça ? C'est simple, j'ai longtemps joué au poker (ça m'arrive encore, mais très rarement). Au début je me suis monté une bankroll (somme d'argent allouée uniquement au poker) gratuitement, en jouant dans des freeroll (tournois gratuits) qui offraient du véritable argent. Puis quand le poker c'est vu ultra limité en nous obligeant à jouer entre Français (ce n'est plus le cas, il s'ouvre petit à petit aux autres pays européens), j'ai déposé 20€ en m'interdisant de remettre de l'argent.
Dans les deux cas j'avais donc une somme que je ne pouvais pas perdre. Ce qui m'a incité à une grande prudence.

Heureusement pour moi j'ai toujours été gagnant au poker (mais gagnant modéré, sinon je vivrais de ça). Ce qui fait que je n'ai jamais perdu cet argent. J'ai transformé l'argent des freerolls (donc 0€ de ma poche) en quelque chose comme 1000€, puis avec mes 20€ initiaux j'ai retiré au total plusieurs centaines d'euros (mon gros problème est d'ailleurs venu de ces retraits trop fréquents et trop importants qui m'ont empêché de progresser).

Quand on joue au poker, notre argent fait comme en bourse. Même si pour moi sur le long terme il augmentait, ce n'était pas du tout régulier. Je subissais de fortes baisses, parfois pendant longtemps [je me souviens d'avoir eu 4 mois à la suite perdants, et ça ne m'a pas rendu broke (=bankroll à zéro) pour autant].

Et pendant toutes ces années de poker (on parle de plus de 10 ans), je n'ai jamais tilté. C'est quoi tilter ? C'est péter les plombs. Par exemple poser toute sa bankroll d'un coup sur une grosse table pour essayer de la doubler. Ou alors se mettre à faire tapis n'importe quand car on crois que l'autre en face bluff encore.
Tout ça ne m'est jamais arrivé en 10 ans. J'ai tilté, comme tout le monde au poker. Mais mon tilt est beaucoup moins dangereux : je couche mes cartes plus facilement, persuadé d'avoir perdu d'avance. C'est un tilt qui fait perdre de l'argent (comme tous les tilts), mais très lentement. Donc je m'en suis toujours remis très vite et avec une perte d'argent minimale dans tous les cas.

Je pense donc avoir une très forte tolérance au risque. Voir mon argent baisser de 80% ne me fait pas peur. Ça m'est déjà arrivé ! Et je n'ai rien fait d'idiot et de contre-productif quand ça a été le cas.

Je pense donc qu'un portefeuille comportant des obligations ou de l'or (par exemple) ne me servirait à rien. Déjà le principe même des obligations (on finance de la dette) ne me plait pas du tout. Alors que le principe des actions (on finance des entreprises qui doivent créer de la richesse) est bien plus intéressant à mon sens. Quand a l'or, autant je rêve de posséder un vrai lingot (pour le fun), autant posséder de l'or "papier" ou "virtuel" ne me dit rien du tout.

Un truc que j'aimerais bien posséder, juste pour le fun de me dire "j'ai un lingot d'or !"
Image par Erik Stein de Pixabay

Voilà pourquoi je pense me contenter d'un portefeuille avec uniquement des actions et (peut-être) des trackers. Mon tempérament devrait me permettre de supporter les fortes variations que je vais forcément avoir, et je suis prêt à le voir baisser de 90% s'il le faut. De toute façon comme je l'ai déjà dit, cet argent ne m'est pas essentiel.

En plus je n'irais pas souvent le voir. Dans l'idéal j'irais uniquement pour acheter de nouvelles actions.
Pour l'instant j'y vais presque tous les jours. En effet pour moi c'est tout nouveau, j'ai besoin de voir comment tout ça tourne (pas très bien en ce moment d'ailleurs, mes actions américaines font grise mine... mais je m'en fiche). J'attends aussi de recevoir mes premiers dividendes pour voir comment ça se passe "en vrai" (même si je connais la théorie). Je ne sais pas si je recevrais un message lorsque j'en aurais, donc je guette.

C'était ma stratégie (simple) d'investissement boursier, de la part de quelqu'un qui n'y connait pas grand chose. Et je n'oublie pas que dans l'immédiat, l'argent de mon épargne part en très grosse partie vers mon épargne de précaution. C'est vraiment le plus important pour moi pour l'instant.

Commentaires

  1. Merci pour ce témoignage David ! Il est clair que tu as déjà le mindset nécessaire à l'investissement en bourse. Ta méthode est simple et elle a l'avantage d'être compréhensible et accessible par tout le monde. Personnellement, je fais attention à la valeur de l'action pour essayer de faire en sorte de ne pas l'acheter trop chère... Mais je te rejoins sur de nombreux aspects de cette stratégie (long terme, privilégier les actions, un process le plus passif possible, etc...). J'espère que tu partageras sur ton blog ta performance dans 1 an ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normalement je partagerais évidemment la (petite ^^) performance. Après sur simplement un an il y a quand même des chances pour que ça soit négatif, j'en suis conscient.
      Il me semble que pour que le risque soit quasiment à zéro il faut au moins 20 ans ?
      On ne contrôle pas tout, c'est comme au poker. Tu prends deux joueurs de niveau exactement identique, au bout de 10 ans tu pourras très bien avoir un millionnaire et un autre qui joue toujours au plus bas.
      La chance pure à son rôle à jouer aussi ;-)

      L'important c'est juste de faire en sorte d'avoir la plus grosse probabilité de gagner, le reste ne dépend pas de nous.

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Stratégie d'investissement de mon épargne

Mes premiers investissements